Mémoires françaises

Charles IX (1550-1574)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charles IX (1550-1574)

Message par Maczek le Sam 31 Déc - 13:13

Charles IX (1550-1574)

Charles sera Roi lors du décès de son frère en 1560. A cette époque, il n’a que 10 ans et sera proclamé majeur à l’âge de 13 ans. Deuxième fils de Henry II et de Catherine de Médicis, c’est sa mère qui prendre la régence pendant ces trois ans même si elle resta à ses cotés au pouvoir après.
Son règne fut traversé par les guerres de religion qui déchirent le pays. En 1564 après la première guerre, il participe à un tour de France au coté de sa mère pour constater les besoins du peuple et essayer de faire une paix durable entre les protestants et les catholiques.
Il subira une tentative d’enlèvement en 1567 qui relancera la guerre. La paix une fois signée, il prendra à ses cotés Coligny, un protestants qui ne plait pas à sa mère. Coligny essaye de convaincre le roi d’attaquer l’Espagne. Coligny subira une tentative de meurtre provoquée par les Guises en collaboration avec Catherine de Médicis. Cet échec mènera au massacre de la Saint Barthélémy (la tentative de meurtre avait rendu l’atmosphère assez tendue et on pensait que les protestants auraient voulu se venger) qui sera proposé par l’entourage du Roi et accepté. La dernière guerre que vivra Charles IX aura lieu le lendemain et la paix sera signée 1 an après. Un complot organisé par les Malcontent verra le jour pour le renverser lui et sa mère. Déjà grandement malade, il décédera en mai 1574 à l’âge de 24 ans. Son frère Henri III deviendra à son tour roi de France.

Charles IX, sera dégouté par ses événements tragiques durant son règne, il se donnant presque la mort en pratiquant chaque jour des exercices physiques durs. L’ambition que l’on portait sur lui était peut être exagère. En épousant en 1570 Élisabeth d'Autriche (fille du roi d’Autriche), on espérait le voir un jour Roi d’Autriche. Mais Elisabeth se lassa vite de la France ou sa belle mère contrôlée tout. Il ne cessa d’avoir des remords du massacre de la Saint Barthélemy.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum