Mémoires françaises

Jean-Baptiste Billot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Baptiste Billot

Message par ben-1294 le Mar 3 Jan - 14:08

je vais vous présentez un homme, très influent au XIXème sciècle, presque inconnus aujourd'hui: Jb Billot, un homme militaire mais aussi politique!

Billot est né en 1828 en Corrèze, fils d'un riche propriétaire ayant 22 enfants!

pour retracer un peu son parcour militaire:

Ancien élève de Saint Cyr (promotion 1847) et du corps d'état major (1849).

Nommé sous lieutenant en 1849. Fait toute sa carrière en Algérie et au Mexique. Officier républicain (il vote contre le plebiscite de 1851), sa carrière débute assez lentement.

Lieutenant en 1852.

Capitaine en 1854.

Chef d'escadron en 1863. Campagne du Mexique. Reçoit sept citations à l'ordre de l'armée. . Il exerce le commandement de l'Etat de Chihuahua puis de Querétaro. Il refuse le poste de sous secrétaire d'Etat à la guerre de l'empereur Maximilien. De retour en France il fait un riche mariage.

Lieutenant Colonel en 1869 nommé chef de la province de Constantine.

Durant la guerre contre l'Allemagne, il est chef de la 3em division (Laveaucoupet) du corps Frossard. Batailles de Sarrebruck, Forbach (cité à l'ordre de l'armée), Borny et Noisseville. S'echappe après Metz et se met au service du nouveau gouvernemant. Colonel en 1870. Puis nommé Brigadier et divisionnaire à titre provisoire. Chef puis commandant du 18em CA, il combat à Beaune la Rollande (28/11/70). Général de brigade en 1871 Bataille de Villersexel.

Général de division en 1878. Commande la 1ere DI (1879), puis le 15em CA (1880-1881) poste où il organise les embarquements pour l'expédition de Tunisie. Ministre de la Guerre (1882). Membre du CSG (1883-1896). Commande la 1er CA (1884-1888).


parcour politique:

Nommé sénateur inamovible de la Corrèze en 1875 dans les rangs republicains (centre gauche).

Ministre de la guerre en 1896 et 1898.

cet homme fait également partit de ceux pensant que Dreyfus était coupable lors de la fameuse affaire du même nom il n'envisage alors en aucun cas la revision du procès alors que l'affaire commencait à prendre de l'empleur . lorsque Zola publia en 1898 son célèbre "j'accuse" dans le journal de l'aurore, Billot fut l'un des grands noms cité par l'écrivain..... Billot portera plainte quelques temps après contre Zola mais aussi contre le directeur du journal.

Billot meurt à Paris le 31 mai 1907.

j'ai la chance de pouvoir vous présenter un document en ma possesion signé de la main de notre homme...il s'agit d'un certificat de bonne conduite alors qu'il était commandant en chef du 15ème corps d'amée.


et voici notre homme:

avatar
ben-1294

Messages : 91
Points : 130
Date d'inscription : 07/12/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum