Mémoires françaises

le fascisme Italien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le fascisme Italien

Message par ben-1294 le Lun 16 Jan - 19:06

salut à tous,

si je me permet de faire un arcticle sur le fascisme italien, c'est que je vais tenter dans quelques temps, d'expliquer un peu la situation politique de la France durant les années 1930, or cette période a été marqué par la création et l'influence de nombreuses ligues d'extrême droite. il me semble donc nécessaire de voir de qui et de quoi celle-ci on pris inspiration et surtout dans quel contexte particulier. pour moi, (je fais peut-être erreur, le premier foyer du fascisme Européen est l'Italie de Mussolini.
je précise tout de suite que la présentation qui va suivre n'est pas toute de moi mais je la trouve assez claire et indique pour moi le principale.
si vous avez des modifications, améliorations ou précisions à apporter n'hésitez surtout pas.


pour nous resituer d'un point de vue chronologique, nous sommes à la fin de la première guerre mondiale et l'Italie bien que victorieuse ne sort pas de la première guerre mondiale intacte, elle doit faire face à trois problèmes importants :

Le Nord-est industriel a souffert de la guerre, les destructions sont nombreuses et l'endettement et l'inflation sont particulièrement élevés.

La population voit son pouvoir d'achat s'effondrer et le chômage progresser. Les paysans attendent la réforme agraire. Le gouvernement est incapable de prendre la moindre réformes et en 1919, les usines sont occupées et les paysans se partagent les terres des grands propriétaires.

Les italiens sont déçus par les conclusions de la guerre, car ils ne reçoivent pas les territoires promis par les alliés. Les mouvements nationalistes et extrémistes prennent de l'ampleur tandis que les partis traditionnels ne peuvent s'entendre.

En Mars 1919, Benito Mussolini, ancien socialiste, crée un mouvement extrémiste les "Faisceaux italiens de combat". Le mouvement recrute les "déçus" dans leur ensemble sans posséder de réel programme politique ou de gouvernement. Malgré un échec aux élections de 1919, Mussolini poursuit dans cette voie et choisit de réaliser des opérations spectaculaires. les communistes comme socialistes sont les premières victimes de ce mouvement. son mouvement connaît une progression foudroyante. En Novembre 1921, Mussolini fonde le parti national fasciste et dote enfin son mouvement d'un programme.

A la fin de l'année 1921, Mussolini est à la tête d'une force politique qui regroupe 700000 adhérents. Cependant les résultats aux élections restent médiocre. C'est donc par la force que Mussolini devra prendre le pouvoir. Les actes terroristes se multiplient sans que l'armée ou la police n'essaient d'intervenir. L'État italien ne cesse de vaciller. En Octobre 1922, Mussolini lance un ultimatum au roi en lui ordonnant de lui donner le pouvoir ou celui-ci ordonnera à ses hommes de s'emparer par la force de Rome. Le 29 Octobre 1922, Victor Emmanuel III cède et fait de Mussolini le chef du gouvernement.

pour résumer en quelques lignes ce qu'était le fascisme Italien (peut-être un peu cliché certes....) :

Le parti national fasciste est le seul parti autorisé, alors que les opposants sont pourchassés, emprisonnés, déportés ou exécutés dans des villes du Sud du pays ou sur des îles de méditerranée.

Mussolini utilise tous les moyens qui sont mis à sa disposition, radio, presse ou cinéma pour sa propagande, de grands rassemblements sont organisés pour maintenir intacte la ferveur populaire.

Les jeunes italiens reçoivent le message de Mussolini dès l'école maternelle où l'éducation doit contribuer à développer la force physique et le civisme dans des organisations para-militaires.

De 4 à 8 ans les garçons forment les "Fils de la louve"

De 8 à 14 ans les "Balillas"

A Partir de 15 ans ils rejoignent les jeunesse fascistes.

La vie des italiens est encadrée par les syndicats fascistes. Tous les métiers sont organisés en corporation. Ne pas avoir sa carte du parti ou du syndicat c'est se voir refuser certains emplois, l'accès à certains loisirs ou tout simplement l'impossibilité d'acheter du pain.

Toute les décisions ne sont plus prises par le gouvernement mais par le Grand conseil fasciste, la milice des chemises noires étant la police politique du parti de Mussolini.

L'économie est soutenue par une politique de grands travaux, avec la réalisations d'infrastructures de communications et d'urbanisation dans les grandes villes et principalement Rome. Mais le but est double, certes ses constructions ont un objectif pratique mais également sont un moyen de propagande pour Mussolini.
Mussolini développe une politique nataliste, en offrant des primes aux naissances nombreuses, alors que les célibataires se voient contraints de payer de lourds impôts.


pour illuster un peu ce mouvement, je vous présente un document de ma collection: une carte de menbre du parti national fasciste (pnf), y figure bien entendu au premier plan le "duce" (mussolini) en uniforme militaire... nous pouvons remarquer qu'il y est annnoté le nombre Romain XVII soit 17 qui correspond en fait à l'année, arrivé au pouvoir en 1922 avec la marche sur Rome donc 1922+17 donc cette carte est de 1939.












je reprécise que si vous voulez améliorer ce post, il ne faut surtout pas hesiter, ça ne me fachera pas bien au contraire, de même si vous avez des documents ou objets en rapport postez les à la suite!!

à bientôt.

avatar
ben-1294

Messages : 91
Points : 130
Date d'inscription : 07/12/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum