Mémoires françaises

M. de Sainte Colombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M. de Sainte Colombe

Message par Maczek le Dim 5 Fév - 11:28

Monsieur de Sainte Colombe (1640-1700) est un joueur de viole de gambe français. Un véritable maitre dans la matière, il trouva une nouvelle façon de tenir la viole et y ajouta une septième corde.

On ne sait que très peu de chose sur lui et sa famille. Il faisait parti de la petite noblesse. On sait qu’il avait au minimum deux filles, avec qui il faisait des concerts chez lui et un fils. Il avait beaucoup de connaissance parmi les jansénistes et on peut trouver la trace de sa famille en Angleterre. Il ne jouait pas à la Cour.

Il donnait des cours de viole. Son plus célèbre élève fut certainement Marin Marais, qui aurait pu le dépasser dans cette matière. Pour cela, M de Saint Colombe décida de ne plus le prendre comme élève.
Il aimait jouer dans une cabane construite dans les branches d’un murier (ou Marin Marais venait se cacher pour espionner son maitre), c’était un homme solitaire et austère.

On ne connait pas ses œuvres car il n’a pas voulu les transmettre. Il écrivait ses compositions dans un cahier rouge qui ne sera retrouvé que récemment par Jordi Savall (grand spécialiste de la musique de de Sainte Colombe et de Marin Marais) à la Bibliothèque Nationale.

Voici une de ces compositions :
Le tombeau des regrets : http://www.youtube.com/watch?v=OXjbf1fz9-I

Pascal Quignard dans Tous les matins du monde, nous présente la rencontre de de Sainte Colombe et de Marin Marais et développe ce passage jusqu’à l’annonce de la mort de de Sainte Colombe et de la transmission (livre que j’ai très bien aimé, et qui nous plonge dans la vie de ce personnage qui se tourne vers la musique après le déces de sa femme). Un film du même nom verra aussi le jour réalisé par Alain Corneau en 1991.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum