Mémoires françaises

Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par Maczek le Lun 6 Fév - 20:10

Petit cours d’histoire d’un livre de 1918 :

Le règne de Louis XV ou le règne de l’injustice.
Louis XV devient roi à cinq ans. Il fut gâté pendant son enfance, ses maitres ne l’obligeaient pas travailler. Le maitre qui venait lui apprendre le latin apportait souvent un jeu de carte. Le jeune roi lançait son livre et commençait une partie avec son maitre lors qu’il(s) considérai(ent) la leçon trop ennuyante.
Il n’était pas bon. Il s’amusait à écorcher des oiseaux et tira un jour un coup de fusil sur la biche apprivoisée très gentille avec lui. En grandissant, il devenant encore plus égoïste et n’aimait que lui. Il resta très paresseux et ne s’occupa que de ses plaisirs.
Avant lui la France était le premier pays du monde. Par sa faute, elle perdit beaucoup de sa puissance. Louis XV a été le plus mauvais des rois de France.
Les français commencèrent à se plaindre sous son règne. Beaucoup de paysan avait des difficultés pour survivre. Le paysan devait être à la disposition de son seigneur qui pouvait l’appeler n’importe quand et le faire travailler sans le rémunérer. Lorsque le paysan avait fini sa moisson il devait en remettre une partie à son seigneur et une partie au curé, sans compter les impôts du seigneur et du roi. Le paysan labourait la terre, semait son blé et le récoltait, et nourrissait le royaume, pourtant c’est lui qui mourrait de faim.
En ces temps là, le sel ne se vendait pas. Tout le sel appartenait au roi qui le faisait vendre dans des magasins par des commis (qui étaient généralement armés). Le sel était vendu si cher que les pauvres n’avaient pas le moyen de le payer. Les commis avaient le droit d’entrer dans les maisons et de les fouiller pour rechercher le sel. S’ils trouvaient du sel caché, l’homme de la maison était envoyé en prison (avoir du sel chez soi = commettre un crime).
Un colonel pouvait être agé de 20 ans à cette époque. Généralement il était riche car on pouvait acheter ce grade qui coutait fort cher. On devait également avoir des amis auprès du roi. Un vieux lieutenant qui a eçu des blessures de guerre pauvre et sans ami auprès du roi ne sera jamais colonel.
Une fois de plus, une injustice est constatée. De même, le roi avait le doit de faire mettre des gens en prison sans dire pourquoi, sans jugement et sans dire pour combien de temps. Beaucoup de personnes qui ont déplu au roi étaient généralement envoyés en prison.

Le roi faisait tout ce qu’il voulait. Il dépensait follement. Des milliers de personnes vivaient autour de lui à Versailles sans compter les serviteurs. Le roi avait une écurie qui contenanit 2000 chevaux et deux cents voitures dans ses remises. Il fallait des millions pour nourrir, loger et payer cette foule de gens qui vivaient à ne rien faire. Le roi ne s’inquiétait pas. Il demandait à son peuple autant d’argent qu’il voulait et son peuple était obligé de payer.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par regis02 le Mer 8 Fév - 9:25

(je croit reconnaitre la politique de quelqu'un lol) mais alors si le peuple etait a ce point mal mener d'ou vient ce sobriquer de bien-aimé et qui lui a donner ce nom ?
avatar
regis02

Messages : 64
Points : 114
Date d'inscription : 09/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par Maczek le Mer 8 Fév - 11:21

LOL

On lui donne ce surnom là lorsqu'il part à Metz en 1744 voir ses armées qui combattent les autrichiens mais il tombe gravement malade. Le peuple ne cessent de prier pour lui (pour qu'il vive) et on lui donne ce surnom.
Mais l'Eglise refuse de lui donner l'absolution (le pardon des pêchès) car le roi doit se confesser devant tout le peuple (pour l'Eglise il est très immoral). Mais il survivra.

La colère du peuple commence lors de son régne et Louis XVI continuera à commettre des erreurs qui participeront à la prise de la Bastille.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par vinz le Mer 8 Fév - 17:20

Maczek a écrit:LOL

On lui donne ce surnom là lorsqu'il part à Metz en 1744 voir ses armées qui combattent les autrichiens mais il tombe gravement malade. Le peuple ne cessent de prier pour lui (pour qu'il vive) et on lui donne ce surnom.
Mais l'Eglise refuse de lui donner l'absolution (le pardon des pêchès) car le roi doit se confesser devant tout le peuple (pour l'Eglise il est très immoral). Mais il survivra.

La colère du peuple commence lors de son régne et Louis XVI continuera à commettre des erreurs qui participeront à la prise de la Bastille.
C'est très très vite dit....
J'aime bien le cours en 1918! Heureusement qu'on est revenu sur ces lieux communs: Louis XIV un grand roi et les suivant des nuls qui n'ont pas vu venir la révolution!
J'adore:"Le paysan devait être à la disposition de son seigneur qui pouvait l’appeler n’importe quand et le faire travailler sans le rémunérer. Lorsque le paysan avait fini sa moisson il devait en remettre une partie à son seigneur et une partie au curé, sans compter les impôts du seigneur et du roi. Le paysan labourait la terre, semait son blé et le récoltait, et nourrissait le royaume, pourtant c’est lui qui mourrait de faim. "
Comme si le roi était maître sur les terres seigneuriales!Comme si Louis XV etait responsable de la bétise de certains seigneurs(qui d'ailleurs contestaient son pouvoir).
Le royaume est constitué de systèmes féodaux où le propriétaire est "maitre chez lui"! Puis, il faut tout d'abord considérer le fief qui est le territoire et la seigneurie qui est le « droit de justice ».Il faut mentionner que la justice seigneuriale est constitué de la basse et de la moyenne (droit civil) et de la haute(droit pénal); cette dernière permet au territoire d'être une « chatellenie ». Mais le fief est divisé entre le domaine du seigneur: sa propriété autour du logis et les « tenures » ou « censives » qui sont les terres labourables soumises au cens et souvent propriété des paysans qui doivent payer l'impot....

vinz

Messages : 80
Points : 112
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par Maczek le Mer 8 Fév - 18:15

Voici un petit passage réservé à Louis XIV

« A Rennes, des hommes, des femmes et des enfants sortent de la ville chassés par les soldats. Quel mal ont-ils fait ? Ils n’ont pas voulu payer les impôts qu’on a mis sur le sel et le tabac. Ils n’ont pas voulu les payer parce qu’ils n’en ont pas les moyens. Ce sont des gens du peuple. Ils gagnent difficilement leur vie et, chaque année, le roi demande plus d’argent à son peuple car le roi fait des dépenses de plus en plus grandes. Alors les pauvres gens de Rennes se sont rassemblés dans les rues. Ils ont criés, cassé les vitres, maltraité les gens qui voulaient leur faire payer les impôts. Le roi a envoyé ses soldats à Rennes. Les soldats ont démoli la rue ou ces malheureux habitaient, et les ont chassés de la ville. Un dur temps pour les pauvres gens. »

« Louis XIV retira la permission qu’avait accordée Henri IV aux protestants. Les protestants qui ne voulurent pas se faire catholiques furent envoyés aux galères. Sur les galères un dur travail les attendait. On venait les frapper lorsqu’ils n’allaient pas assez vite.
Les galères étaient généralement réservées aux criminels. Mais c’était criminel d’y envoyer des protestants qui n’avaient rien faits et qui étaient des honnêtes gens. »

Au sujet de Louis XV tu veux dire qu'il n'est pas responsable de cette vie des paysans? Le roi qui tenait son pouvoir de Dieu ne pouvait même pas taper sur les doigts des seigneurs?
Zut alors j'ai loupé un épisode.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par vinz le Mer 8 Fév - 19:19

Le roi est seigneur sur le domaine royal en dehors il doit en passer par les instances responsables: nobles laics ou religieux, communautés de ville, etc...
L administration royale est centralisée mais pas le reste...Voici ce que marque par exemple Roland Mousnier dans Les Institutions de la France sous la monarchie absolue:
"Les limites du royaume étaient incertaines. Des provinces ne faisaient pas partie du royaume et appartenaient au roi a des titres particuliers: la Provence où le roi était comte[...] A l'intérieur du royaume, la situation n'était pas plus claire. provinces, gouvernements généraux, généralités, évêchés, baillages, sénéchaussées formaient des paroisses contestés, des paroisses alternatives, dans le ressort d'un baillage une année, du baillage suivant l'année suivante."
ou encore "le roi avait juré à son sacre de protéger les libertés et les biens de se ssujets. Il devait donc garantir les seigneuries.En fait, le gouvernement royal se soucia surtout d'étendre son autorité. Il ne viola jamais les droits des seigneurs.[...]Ainsi le roi, incarnant l'état moderne, a utilisé de très vieilles formes institutionnelles, la seigneurie et le fief, pour developpet le pouvoir de cette entité, l'Etat et lui assurer l'autorité, jusqu'au jour ou ce concept et cette image ont été assez puissants sur les hommes pour qu'ils croient pouvoir se passer de la personne du roi."


C'est le problème de l'ancien régime, chacun a ses privilèges , ses prérogatives...le roi essaie de réglementer cad ce qu'on appelé d'etre absolu! Mais chacun lève son bouclier, explique que ce sont ces terres et donc sa propriété!Et d'ailleurs le roi tient son pouvoir de Dieu mais que faire des pouvoirs et terres des archevêques et des évêques? Doivent ils rendrent des comptes au roi, au pape ou a dieu?
Vers 1770-1780, on a ce qu'on a appelé la "réaction seigneuriale". Les nobles veulent retrouver le système du Moyen-Age. Ils s'opposent au roi avec les parlementaires(composé lui aussi d'une grande part de la noblesse)jusqu'a la révolution...Mais la révolution se retourna contre eux si on peut dire...Il faut attendre la nuit du 4 aout 1789 pour la fin de la feodalité.


vinz

Messages : 80
Points : 112
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XV le "bien aimé" ou l'imposture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum