Mémoires françaises

Charles Thévenin, La Fête de la Fédération, 1796

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charles Thévenin, La Fête de la Fédération, 1796

Message par vinz le Dim 15 Juil - 8:41

Pour se remémorer:

L'année 1789 avait été particulièrement riche en événements. En moins de quatre mois, l'édifice de l'Ancien Régime s'était écroulé et le roi avait, sous la contrainte, fixé sa résidence dans la capitale. Au regard de « l'année sans pareille » (L. S. Mercier), 1790 offre, en apparence, une image moins mouvementée, la fête de la Fédération ayant tendance à éclipser le reste de l'actualité. Fixée au 14 juillet, anniversaire de la prise de la Bastille, elle visait surtout à rassembler les gardes nationales ainsi qu'à mettre en scène l'adhésion des Français et de leur roi au projet constitutionnel.
On avait aménagé le Champ-de-Mars, simple terrain de manœuvre pour les troupes, en un vaste cirque pouvant accueillir environ 400 000 personnes. Les deux extrémités présentaient, du côté de la Seine, un arc de triomphe ; à l'opposé, la tribune des officiels adossée à l'École militaire. Au centre de l'immense ellipse, un « autel de la Patrie » devait recevoir les célébrants de la messe, ainsi que les mille choristes et instrumentistes du Te Deum composé par Gossec pour la circonstance; puis le serment solennel prononcé par La Fayette et repris par tous les assistants, serment de fidélité « à la Nation, à la Loi et au Roi ».
Le tableau de Thévenin montre l'engagement de Louis XVI, mais surtout l'effervescence d'une foule enivrée par les bons sentiments,
le bruit des canons, la musique. Sur la droite, les députés font un peu triste figure à côté de cette joie exubérante. Dans leur sage alignement, on reconnaît Mirabeau, Barnave, le duc d'Orléans ou encore Robespierre. Ce qui a surtout intéressé Thévenin, c'est le foisonnement d'uniformes et de drapeaux de la garde nationale dont le chef, La Fayette, fut le héros du jour. On le voit sur les marches conduisant au trône du roi, après avoir traversé à cheval l'allée des porte-étendards.
Très peu de femmes sont présentes dans le tableau: on n'en compte que trois (la reine comprise), épouses et mères selon le rôle que leur réserve la mentalité du temps... On notera enfin le ciel sombre, rappel du temps qu'il fit ce jour-là, mais qui ne put atténuer l'euphorie. Le soir du 14, et les jours suivants, la fête se prolongea par des bals, des feux d'artifice et des joutes nautiques.
http://carnavalet.paris.fr/fr/collections/la-fete-de-la-federation-le-14-juillet-1790-au-champ-de-mars

vinz

Messages : 80
Points : 112
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Thévenin, La Fête de la Fédération, 1796

Message par Maczek le Dim 15 Juil - 10:26

En 1880, les députés réflechissent à la date de la fête nationale, on propose le 14 juillet mais quel évenement choisir, la prise de la bastille ou la fête de la fédération.
La prise de la Bastille, du sang, des larmes, de la sueur, des bléssés
La fête de la fédération ou aucune goutte de sang n'est tombée mais est justement le jour ou tous les partis politiques, ou le peuple français est réconcilié après la tumulte des évenements des derniers mois.
Les députés choisissent le jour de la fête de la fédération pour célébrer la fête nationale.

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 22
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Thévenin, La Fête de la Fédération, 1796

Message par vinz le Dim 15 Juil - 13:03

Le défilé militaire date lui aussi de 1880.

vinz

Messages : 80
Points : 112
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Thévenin, La Fête de la Fédération, 1796

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum