Mémoires françaises

Le vase de soissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vase de soissons

Message par Maczek le Lun 23 Juil - 20:16

« Souviens-toi du vase de Soissons ! » phrase courante que l’on peut entendre mais d’où vient elle ?
Cette phrase fait référence à la destruction du vase de Soissons au Vème siècle.

En 486, Clovis roi des francs décide d’agrandir son royaume et envahit le royaume de Syagrius, général romain qui contrôle (si l’on se réfère aux noms des régions d’aujourd’hui) la Normandie, le Nord du pays de la Loire, la Picardie, l’Ile de France et l’ouest de la Champagne Ardenne. Ce royaume est le seul morceau restant du grand empire d’Occident. ( carte de la France en 481: http://www.cartesfrance.fr/histoire/cartes-royaume-francs/Division-Gaule-481.html )
La bataille de Soissons (02) a lieu, les troupes gallo-romaines battent en retraite, Clovis et ses hommes sont victorieux dans la Cité de l’haricot. Syagrius s’enfuit mais sera plus tard livré à Clovis et écorché.

Clovis avant la bataille avait rencontré l’évêque Saint Remi (qui le baptisera) de Reims. Les deux hommes s’entendaient bien et correspondaient. En apprenant la prise de Soissons, l’évêque avait supplié Clovis de rendre le vase de Soissons, objet liturgique richement orné sinon, il pourrait faire en sorte que les chrétiens ne l’acceptent jamais ni ne le reconnaissent comme roi.
Clovis accepte de rendre le vase de Soissons.

Comme à son habitude, les villes prises par les troupes de Clovis sont pillées, dévastées, les femmes violées, les hommes réduits en esclavage. Le butin est partagé entre le roi qui obtient 1/5 et le reste est divisé entre les soldats. En revanche, on ne choisit rien, c’est le sort qui désigne qui aura quoi.
Clovis arrive pour le partage du butin, il est d’accord pour ne rien n’avoir, il souhait seulement ce vase. Un soldat arrive, prend sa hache et l’abat sur le vase, « Tu ne recevras que ce que le sort te donnera vraiment ». Clovis reste immobile, il ne peut rien faire ce soldat est dans ses droits et comme la bataille est terminée, Clovis n’a plus le droit de vie et de mort sur ses soldats qui redeviennent des sujets.
Mais la vengeance est un plat qui se mange froid….

Un an plus tard, les campagnes reprennent, Clovis inspecte ses troupes, c’est alors qu’il remarque un homme, c’est homme qui s’était opposé à lui qui détruisit le vase de Soissons. Pour Clovis, sa tenue est négligée, il lui prend son hache qui est mal poli, il la jette à ses pieds. Le soldat se baisse pour ramasser son arme, Clovis sort alors la sienne, une hache également et lui tranche la tête, « Souviens-toi de telle manière qui as traité le vase de Soissons ».
Clovis chef des armées a le droit de vie et de mort sur ses hommes. Personne ne réagit, Clovis annonce la marche, les troupes partent pour de nouvelles conquêtes…

_________________
"Nous avons rien à demander à la France, excepté peut être que le jour de la liberté elle veuille bien nous ouvrir maternellemnt ses bras pour que nous y pleurions de joie et qu'au jour ou la mort sera venue nous saisir, elle nous envelisse doucement dans sa bonne et sainte terre. Rien ne nous importe excepté de la servir"
De Gaulle


Le patriotisme c'est aimer son pays. Le nationalisme c'est détester celui des autres.
De Gaulle
avatar
Maczek

Messages : 336
Points : 483
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 23
Localisation : aisne dans la picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum